english website  página web en español  sito in italiano     
Abbé Éric, Père exorciste
Père Éric
Sous-Diacre de l'Église Catholique Gallicane

Histoire de l'Eglise Catholique Gallicane

L’Église Catholique Gallicane : c’est l’Église de France.

C’est L’Église Catholique de notre pays (Gallia = la Gaule =
la France) qui enseigne depuis les temps les plus anciens la
même foi en notre Seigneur Jésus le CHRIST, sans rien ajouter
ou enlever comme on le voit faire aujourd’hui.

C’est L’Église de BOSSUET, de FENELON, ni moderniste, ni
intégriste, elle est l’ancienne Église des Rois de France dite
Église des Gaules, c'est-à-dire l’authentique Église
Traditionnelle de nos parents et arrières grands-parents.

Après la Révolution Française de 1789, et son cortège de terreur
qui décima une grande partie du Clergé, face à une Église
concordataire soumise au pouvoir civil et à la mise au pas du
Vatican, ce fut l’Empereur Napoléon I, qui fit rétablir l’Église Catholique Gallicane dans ses droits et prérogatives, lorsqu’il invita Sa Sainteté le Pape Pie VII à signer le concordat entre la France et le Vatican le 15 Juillet 1801, (lequel concordat resta en vigueur jusqu’en 1905).

Règlement des rapports de la France avec le Saint Siège et de l’Etat Français avec l’Église, en vigueur jusqu’à la loi du 9 décembre 1905 ; laquelle abrogea ce règlement par la mise en place de la séparation de l’Église et de l’Etat, et l’établissement d’une loi civile sur la constitution des associations dites cultuelles, pour les différencier des associations dites culturelles nées de la loi du 1er Juillet 1901.

Mais ce fut Mgr François CHATEL (1795 – 1857) qui reprit le flambeau des libertés Gallicanes et dirigea l’Église Catholique Française (c’était à l’époque le nom de l’Église Gallicane).

Ensuite de 1904 à 1911 (donc pendant la séparation de l’Église et de l’Etat) ce fut Mgr Jules HOUSSAY qui en devint le Primat (plus connu sous le nom d’écrivain et de théologien religieux à travers son nom littéraire d’Abbé JULIO, dont les livres sont une référence en matière de tradition religieuse).

A sa mort, c’est Mgr Louis François GIRAUD qui fut Primat de l’Église Catholique Française qui repris son ancien nom soit : Église catholique Gallicane, dont il devint le Primat.
Depuis, voici la liste des Primats de l’Église Catholique Gallicane

  • Mgr Isidore JALBERT-VILLE de 1950 à 1957
  • Mgr Joseph PONCELIN D’ESCHEVANNES de 1957 à 1970
  • Mgr Guy Patrick TRUCHEMOTTE de 1970 à 1987
  • Mgr Dominique PHILIPPE depuis 1987
    Archevêque Catholique Gallican de Paris, sous sa Primatie, il réunit des Evêques suffragants avec leur Clergé ainsi que des Evêques ralliés à la tradition Catholique, parmi lesquels (par ordre Alphabétique) :
    • Mgr André BAUWELEERS – Evêque pour la Belgique
    • Mgr Damien DIEFENTHAL – Evêque d’Alsace-Lorraine
    • Mgr Franck-William SCHAFFNER – Evêque de Provence – Méditerranée
      (Fondateur et Primat de l’O.R.S.A depuis 1979 et de l’E.E.U. depuis 1998)

Ainsi que de très nombreux Prêtres en France et en Europe jusqu’en Afrique avec notamment 3 paroisses Catholiques Gallicanes au Cameroun.