english website  página web en español  sito in italiano     
Abbé Éric, Père exorciste
Père Éric
Sous-Diacre de l'Église Catholique Gallicane

Magistère de L’Église, vie privée et éthique morale

L’Église Catholique Gallicane accepte pour le sacerdoce, d’incardiner des prêtres ex Catholiques Romains (célibataires mais pouvant se marier s’ils le souhaitent en devenant Gallicans) ou non Romains (mariés ou célibataires) ou provenant d’Églises sœurs, et de former à la prêtrise des hommes mariés ou vivant maritalement ou voulant rester célibataires. Rappelons pour mémoire que jusqu’en 1097 (juste après le grand schisme de 1053 qui sépara l’Église d’Orient – les Byzantins – d’avec l’Église d’Occident : les Romains qui formaient jusqu’à cette date l’Église Une et Universelle du 1er millénaire), le clergé Catholique Romain était marié (comme le clergé Orthodoxe) et qu’il a fallu attendre le Concile du Latran 1251, pour imposer le célibat dans l’Europe Catholique.
En fait la vie privée des fidèles comme celle des ecclésiqtiques ne nous regarde pas (à condition expresse de ne pas toucher aux enfants qui sont les créatures sacrées de Dieu), et nous préférons rayonner les valeurs Chrétiennes de la civilisation la plus harmonieuse possible, dans la tolérance, la fraternité et le respect d’autrui, tout en préservant le sacré et la tradition.

Conclusion

Catholique Gallican oui, mais Catholique Romain non par respect du sacré et de la tradition sans fanatisme ni sectarisme, car nous reconnaissons toutes les Églises du CHRIST et pratiquons l’œcuménisme selon la formule de saint augustin : L’Unité dans la diversité.